• Fiche sur l'encadrement

    →Expliciter à l’oral une situation d’encadrement et analyser les résultats au regard des objectifs

     

    →Poser un diagnostic d’apprentissage

    • Énoncer le contexte de la situation du stagiaire
    • Identification des ressources et axes d’apprentissage (Réalisation d’un tableau)

     

    Ressources

    Axes d’apprentissage – Besoins d’apprentissage

     

     

    Repérer dans le texte les ressources et difficultés d’apprentissage de l’étudiant

     

    • Énonciation des besoins d’apprentissage

    Exemple de formulation : L’étudiant à besoin d’apprendre …, de savoir-faire…, d’améliorer…

     

    →Elaborer un projet d’encadrement en lien avec un besoin d’apprentissage

    • Nommer et formuler le besoin choisi avec un objectif d’apprentissage
      • Tient compte des ressources et difficultés
      • Favorise sa progression
    • Proposer des actions qui :
      • Favorisent la démarche réflexive
      • Permettent à l’apprenant d’être responsable de son apprentissage
      • Visent la sécurisation de l’apprenant
      • Garantissent la qualité et la sécurité d’apprentissage

     

    Parmi les besoins d’apprentissage identifiés précédemment, il faut en choisir un seul que l’on va argumenter et pour lequel on va mettre en place des actions

     

    Besoin d’apprentissage

    Objectif d’apprentissage

    Situations de soins

    Ressources

    Méthode de mise en œuvre

    Argumentation

    L’étudiant a besoin de…

     

     

    L’objectif pour l’étudiant sera qu’il soit capable, qu’il sache, qu’il effectue …

     

    d’ici …

     

     

    Justifier le choix du patient que l’on va attribuer à l’étudiant

     

    Faire du lien avec les pathologies vu en fonction du semestre de l’étudiant

     

    Identifier les ressources de l’étudiant qui feront qu’il pourra atteindre par la suite l’objectif fixé

    Avant

     

    Pendant

     

    Après

    Pédagogie de l’erreur

    Questionnements

    = démarche réflexive

    Mobilisation des données théoriques (savoirs acquis)

    utilisation des ressources de l’étudiant

    contractualisation à apprentissage progressif

    valorisation de l’étudiant

    sécurité du patient

    feed-back positif

    →Argumenter un projet d’encadrement

    • Mobiliser les données théoriques = avant/après/pendant
    • Etablit de la cohérence avec le contexte d’apprentissage

     

    **********

    Apports théoriques

    **********

     

    Accueil du stagiaire et contractualisation

     

    = positionner l’apprenant dans une dynamique d’engagement et de responsabilisation de sa formation en stage

     

    →Accueil formalisé, anticipé, personnalisé

     

    →Accueil réussi :

    • Favorise l’intégration dans l’équipe + sentiment d’appartenance au groupe professionnel
    • Avoir des repères dans les unités de soins
    • Construire une dynamique d’apprentissage par le travail
    • Démarrer le stage de formation sur un rythme efficace
    • Définir les rôles des différentes personnes

     

    La préparation de l’action de soin = avant le soin

     

    = Confrontation au réel professionnalisant

    = Réaliser des actes + comprendre les situations

     

    →Se former ce n’est pas apprendre un geste, c’est apprendre à réfléchir plutôt qu’à appliquer

    →Clarifier les attentes du tuteur envers l’étudiant et inversement

    →Considérer l’erreur comme une source d’apprentissage

    →Mesurer la prise de risque de l’étudiant mais garantir la sécurité et la qualité des soins auprès du patient

                    = Calibrer la tâche par rapport au niveau de l’étudiant

    → Repérage par le tuteur des situations de soins connues

    →Faire anticiper la situation de soin et repérer les éléments permettant d’argumenter le déroulement de l’activité de soins

     

    Exemples de questions à poser à l’étudiant :

    • Situations similaires connues ?
    • Quels savoirs sont mobilisés dans cette situation ?
    • Sur quels outils s’appuyer pour anticiper la situation ?
    • Quelles intentions ?
    • Quelles préoccupations ?
    • Qu’est ce qui peut se passer dans la situation ?
    • Adaptation en fonction des évolutions de la situation ?

     

    Apprendre au cours de l’action = pendant le soin

     

    = Progression du stagiaire qui passe par l’alternance de la présence du tuteur et les situations où il est seul

     

    →Pour se former : nécessité de faire des choses que l’on ne sait pas faire et d’être confronté à des situations nouvelles

    →Sécuriser le stagiaire, le mettre en confiance, valoriser la démarche de tâtonnement

    →Aider le stagiaire à se centrer sur la personne soignée et son environnement

    →Ne pas définir de temps (a priori) du soin

    →Laisser faire le stagiaire en restant près de lui pour assurer la sécurité du patient

    →Répondre à ses questions

    →Aider : conseils et remarques ou bien lui montrer comment faire

    →Prendre en compte le propre fonctionnement du stagiaire et les raisons des éventuelles erreurs pour le faire progresser

    →Lui permettre de prendre ses propres décisions

     

    Exemples de questions :

    • Qu’observez-vous ? Sur quels signes cliniques portez-vous votre attention ?
    • Qu’est ce qui est en train de se passer ?
    • Pourquoi ? En référence à quoi ? Qu’est ce qui fait que ça se passe comme ça ?
    • Qu’allez-vous faire ? Dire ?

     

    Apprendre en tirant les leçons de l’action = après le soin

     

    Δ Le bilan après l’action n’est pas un temps d’évaluation de la performance

     

    →Aider l’étudiant à formaliser ses propres décisions, le constat de ses résultats, son questionnement sur ce qui s’est passé

    →Choix du moment à anticiper

    →Provoquer une activité réflexive

    • Description de la situation
    • Identification du problème, compréhension de la situation et actions possibles
    • De la singularité à la différenciation (Situations similaires déjà vécues ?)

    →Identification des situations à possibilités d’actions dans ces différentes situations

     

    Formation - Evaluation

     

    →Différencier les rôles et les moments de formation et d’évaluation certificative

    = mobiliser d’autres personnes de la structure au moment de l’évaluation

     

    →Créer les conditions de l’évaluation (matérielles, humaines, relation d’exigence et de bienveillance)

    →Grille de critères clairement repérables et irréfutables par le stagiaire :

    • Performance et compétence : initiative, autonomie, responsabilité, curiosité, analyse, rigueur, efficacité, organisation, collaboration, relation etc.
    • Critères d’adoubement : assiduité, engagement, valeurs professionnelles
    • Prise de décisions par l’étudiant dans l’action
    • Eléments d’explication de la transférabilité dans une autre situation

     

    →Donner les grilles d’évaluation aux étudiants : informer l’étudiant sur les normes attendues

    →Le groupe de tuteur doit se mettre d’accord sur la façon d’interpréter les critères

     

    →Quelques concepts à connaitre :

    • Didactique professionnelle: étude des processus de transmission et d’appropriation des connaissances
    • Constructivisme: élaborer la connaissance par l’apprenant sur la base d’une activité mentale
    • Cognitivisme : apprentissage par étude de cas et de projets, se centrer sur les manières de penser et de résoudre les problèmes
    • Socioconstructivisme : met l’accent sur la dimension relationnelle de l’apprentissage, activités collaboratives
    • Andragogie : fait reposer la formation sur des éléments du vécu avec une participation active de l’adulte apprenant
    • Modèle transmissif: transmettre un savoir académique, dépendance de l’élève vis-à-vis du professeur
    • Modèle du behaviorisme: basé uniquement sur l’acquisition d’un comportement observable