• L'endocardite

    Se caractérise par la greffe et la croissance d’un agent infectieux au niveau de l’endocarde valvulaire

    →Dépôt de fibrine et formation de végétations (risque de stase ou sténose)

    →Toutes les valves du cœur peuvent être touchées par l’infection

     

    Age moyen des personnes concernées : 60 ans ; 15 à 20 % de mortalité

    →Sujets jeunes : toxicomane intraveineuse (staphylocoque, candida)

    →Sujets âgés : endocardites sur sonde de pace maker

    Germes : staphylocoque et streptocoque

     

    Endocardite récurrente : revenue à distance d’un 1er épisode

    Endocardite « réinfection » : survenue d’une nouvelle endocardite avec un germe différent

     

    Clinique :

    • Signes généraux: fièvre au long cours (plusieurs semaines), AEG, amaigrissement, anorexie
    • Lombalgies, arthralgies, myalgies
    • Splénomégalie
    • Signes cutanés (panaris, érythème palmo-plantaire de Janeway, purpura)
    • Signes ophtalmologiques (purpura conjonctival, nodules de Roth)
    • Signes neurologiques (embols, anévrysmes mycotiques, abcès)
    • Signes rénaux (atteinte glomérulaire, médicaments, insuffisance cardiaque, embols rénaux)

     

    Diagnostic :

    • Hémoculture
    • Echographie doppler des cavités cardiaques

     

    Facteurs de mauvais pronostic :

    • Patient: âge, redux (patients ayant déjà été opérés du cœur), diabète, comorbidité
    • EI compliquées: insuffisance cardiaque (IC), infection rénale, AVC, atteintes péri-annulaires, choc septique
    • Germes : staphylocoque, pneumocoque, mycobactéries
    • Echographie: atteinte gauche, abcès, fistule, FEVG basse, HTAP (hypertension artérielle pulmonaire) élevée

     

    Traitement :

    • Hospitalisation, urgence
    • Mise en condition
    • TTT symptomatique
    • TTT étiologique : BiATB IV pendant 4 à 6 semaines
    • Alimentation : diabète, jeun post OP, régime hyposodé
    • Surveillance
    • Porte d’entrée
    • Chirurgie
      • Indications :
        • Instabilité hémodynamique
        • Sepsis non contrôlé
        • Lésions intra-cardiaques
        • Prévention du risque embolique (végétations > 15 mm
        • Valve prothétique
      • Dans les 24 h : si choc cardiogénique
      • Dans les 2-3 jours : si IC congestive persistante large abcès, sepsis non contrôlable, végétations > 15 mm
      • Report durant H° : si bonne tolérance au TTT de l’IC, abcès simple, infection fongique