• L'épilepsie

    Définitions :

    • Crise d’épilepsie: manifestations cliniques transitoires qui résultent d’une activité électrique anormale excessive et synchrone d’un groupe ou d’un ensemble de neurones
    • Epilepsie: répétition spontanée de crises d’épilepsie

     

    Mécanisme physiopathologique :

    Facteur idiopathique, symptomatique (tumeur, malformation) ou séquellaire (AVC, méningite, TC etc.)

    Déséquilibre de l’excitabilité de la membrane neuronale (anomalie ionique)

    ↘ Neurotransmission inhibitrice

    ↗ Neurotransmission excitatrice

    Excitabilité des membranes neuronales

    Crise

    Signes cliniques :

    Ils dépendant de la zone du cerveau qui est touchée : les 1ers signes de a crise ont une valeur localisatrice

    Localisation

    Fonction de la zone

    Symptômes

    Lobe frontal

    Emission du langage (parler)

    Motricité

    Salivation

    Arrêt de la parole

    Paralysie d’un côté

    Automatismes moteurs et gestuels

    Lobe pariétal

    Sensibilité

    Fourmillements

    Picotements

    Sensation de chaleur

    Hallucinations gustatives

    Lobe occipital

    Vision

    Troubles visuels

    Points lumineux

    Halos colorés

    Lobe temporal

    Mémoire

    Audition

    Langage (compréhension)

    Nausées

    Sensations gênantes à l’estomac

    Sentiment de déjà vu, vécut

    Mâchonnements

    Hallucinations olfactives

    Troubles de la compréhension

    Cervelet

    Equilibre

    Troubles de l’équilibre

     

    Ils dépendent aussi du type de crise :

    Crises partielles

    Crises généralisées

    ·         Simples (patient conscient)

    o    Post-crise = tps de récup. +/- long

     

    ·         Complexes (conscience altérée)

    o   Amnésie de la crise en post-crise

    ·         Absences : perte de contact (ne dure que quelques sec.)

    ·         Tonico-cloniques : phase tonique (cri, perte de contact, tonus musculaire) puis phase clonique de mouvements

    ·         Myocloniques : secousses des bras et des jambes

    ·         Atoniques : perte totale du tonus musculaire

    ·         Décharge épileptique dans 1 zone du cerveau

    ·         Signes cliniques en fonction de la zone touchée

    ·         Peut parfois se propager à d’autres aires cérébrales

    ·         Possibilité d’arrêt des crises à l’adolescence

    ·         Décharge épileptique qui se propage dans tout le cerveau

     

    Diagnostic :

    • Description par le patient (sensations, manifestations cliniques)
    • Description par l’entourage du patient

    Examens complémentaires :

    • EEG (électroencéphalogramme)
    • IRM cérébrale
    • Exploration vidéo-EEG (bonnet avec des électrodes placées sur la tête du patient)

     

    Traitements :

    • TTT antiépileptique : stabilise la membrane cellulaire, ↘ la neurotransmission excitatrice et ↗ la neurotransmission inhibitrice
    • Si pharmaco-résistance : prise en charge pour réalisation d’une vidéo-EEG
    • Chirurgie: dépend de la zone du cerveau atteinte (ne doit pas y avoir trop de risques de séquelles)
    • Régime cétogène : alternative à la chirurgie, régime à haute teneur en graisse, faible en sucre, normale en protéines = cétose au niveau du cerveau qui permet une meilleur maitrise de la crise

     

    Préparation de la chambre d’un patient épileptique :

    Matériel

    Conduite à tenir en cas de crise

    ·         Canule de Guedel

    ·         Barrières au lit

    ·         Manomètre à O2

    ·         Système d’aspiration

    ·         Ampoule de Valium ou Rivotril

    ·         PLS

    ·         Protection du patient dans ses mouvements

    ·         Veiller au dégagement des voies respiratoires

    ·         Si cyanose : mettre de l’O2

    ·         TTT immédiat : valium si voie d’abord 

     

    Rôle éducatif IDE :

    • Observance et TTT pris à heure fixe
    • Sommeil régulier
    • Pas d’alcool
    • Eviter les TTT épileptogènes
    • Risque de crise en cas de stress, de fièvre ou de fortes émotions