• Les concepts en psychologie

    Les 2 topiques freudiennes :

    • 1ère topique : le conscient, le préconscient, l’inconscient

    Conscient : capacité à se comprendre, à saisir son monde intérieur, les situations, la réalité des choses

    Préconscient : représentation accessible au conscient, ajustement à la réalité (réglé par la censure)

    Inconscient : pôle pulsionnel dirigé par le plaisir, comporte des processus maintenus hors de la conscience par le refoulement, réservoir d’images, pensées qui échappent à la conscience

    Entre ces 3 systèmes : censure dont le but est de contrôler le passage d’un système à l’autre avec 2 directions :

    • Régressive : conscient, préconscient, inconscient
    • Progédiante : inconscient, préconscient, conscient

     

    • 2ème topique : le ça, le moi, le surmoi

    Le ça : siège de l’inné et des pulsions (inconscient)

    Le moi : siège de la décision (conscient)

    Le surmoi : siège des interdits, censure, lois (partiellement inconscient

     

    Les concepts en psychologie

     

    Source : pixabay

     

    3 théories du développement de l’enfant :

    • Wallon: basée sur le développement émotionnel et la sociabilisassion
    • Piaget: étude de l’opération intellectuelle, développement basé sur les capacités cognitives
    • Freud: basée sur l’évolution des pulsions par des stades libidinaux  

     

    Les différents stades de l’évolution libidinale :

    Oral : de 0 à 1 an

     

    Plaisir sexuel lié à la bouche

    Excitation de la cavité buccale et des lèvres qui accompagnent l’alimentation

    Réduction des tensions : sucer, mordre, mâchouiller

    Période du concept d’attachement

    Si stade entravé : frustration à répercussions possibles sur les comportements à l’âge adulte

     

    Stade du miroir et angoisse du 8ème mois

     

    Développement de la personnalité qui passe par l’acquisition du « je »

    Le nourrisson ne se voit pas distinct de sa mère, n’a pas conscience de son propre corps

    Absence de la mère = angoisse

    Chez Lacan : miroir = surface place qui réfléchit visuellement

    Chez Dolto : miroir = surface réfléchissante de toute forme sensible, visible, comme psychique

     

    Anal : de 2 à 3 ans

     

    Zone érogène : l’anus

    Accession à la propreté et à la fonction du langage

    Intérêt des fonctions d’excrétion (parent, enfant)

    L’enfant doit parvenir à contrôler les sphincters

    Le corps est la propriété de l’enfant = offrir un cadeau

    Plaisir de rétention et d’expulsion

    Notion d’ambivalence : aimer ou détester

     

    Phallique : de 4 à 5 ans

     

    Focalisation sur les parties génitales

    Complexe d’Œdipe

    Période d’angoisse et castration : crainte de perdre l’intégrité de son corps

     

    Latence : de 6 ans à la puberté

     

    Assoupissement des pulsions sexuelles

    Construction d’une relation sociale élargie et de ses mécanismes de défense

     

    Génital (adolescence) : de 13 à 18 ans

     

    Période comprise entre l’enfance et l’âge adulte

    Débute vers 11 ans pour les filles et 13-15 ans pour les garçons

    S’accompagne de nombreuses transformations sur les plans biologiques, sociaux, psychologiques, et intellectuels

    3 phases du développement psychologique :

    ·         Conflit et opposition (12-13 ans pour les filles, 12-15 ans pour les garçons)

    ·         Affirmation du « moi » (13-16 ans pour les filles, 15-17 ans pour les garçons)

    ·         Insertion (16-18 ans pour les filles, 18-20 ans pour le garçon)

     

     

    Théorie de la personnalité : les 3 théories du développement de l’enfant

    • Le langage : système de signes identifiés permettant la communication entre une ou plusieurs personnes ; faculté de pouvoir s’exprimer au moyen de signes = toute forme de communication humaine (pas seulement le langage)
    • La sexualité : ensemble de phénomènes et comportements mécaniques, hormonaux et métaboliques liés à la reproduction de l’espèce ; libido : énergie psychique et sexuelle
    • La créativité : capacité, pouvoir, qu’a un individu de créer (imaginer et réaliser) quelque chose de nouveau ; la créativité et l’imagination exigent d’apprendre à se poser des problèmes

     

    Les mécanismes de défense :

    Processus de défense élaboré par le MOI sous la pression du SURMOI et de la réalité extérieure, et permettant de lutter contre l’ANGOISSE. Il en existe plusieurs. Ces mécanismes PSYCHIQUES préservent le MOI et le protègent aussi des exigences pulsionnelles du CA.

    • Déni : Refus de reconnaître l’existence d’une situation réelle ou des sentiments qui y sont associés.
    • Identification : Tentative d’amélioration de l’estime de soi par l’acquisition des attributs et des caractéristiques d’un individu qu’on admire. (Se reconnaître en quelqu’un d’autre).
    • Rationalisation : Croire que ses actions sont le résultat d’une réflexion
    • Sublimation : Transformer le désir refoulé en objet socialement acceptable
    • Compensation : Tentative de dissimulation d’une faiblesse réelle ou perçue par la mise en valeur d’un trait jugé plus désirable.
    • Introjection : Fait d’intérioriser symboliquement les croyances et les valeurs d’un autre individu au point de perdre les sentiments d’être une personne distincte.
    • Projection : Attribuer à l’autre les sentiments que l’on nie soi-même ou que l’on rejette
    • Régression : Retour à un stage développemental antérieur et aux comportements réconfortants qui y sont associés.
    • Retournement sur soi : Destin pulsionnel qui consiste à retourner contre soi-même la pulsion : retourne contre soi-même sa propre agressivité par des autopunitions, automutilations.
    • Renversement dans le contraire : Le but d’une pulsion se transforme en son contraire (passage de l’activité à la passivité).
    • Refoulement : Fait d’empêcher INVOLONTAIREMENT des sentiments ou des expériences désagréables de remonter à la conscience.
    • Répression : Fait d’empêcher VOLONTAIREMENT des sentiments ou des expériences désagréables de remonter à la conscience.
    • Déplacement : Transfert de sentiments suscités par une personne (ou une chose) à une autre personne (ou à une autre chose) jugée moins menaçante ou neutre.
    • Conversion : somatisation, difficultés psychiques se transforment en symptômes physiques
    • Annulation : Mécanisme utilisé pour annuler symboliquement une action ou une expérience jugée intolérable.
    • Dissociation : Séparation d’une pensée ou d’un souvenir des sentiments ou des émotions qui y sont associés

     

    Pulsions et principe de réalité : Etat d’excitation qui oriente l’organisme vers un objet, grâce auquel la tension sera réduite. ; Consiste à supprimer les tensions et à apporter un état de plaisir, sensation de bien-être

    Pulsion de vie : eros  / Pulsion de mort : thanos

    3 composantes de la pulsion :

    • Source: excitation interne prenant naissance dans le somatique
    • But : éliminer les tensions, donc retour à l’état antérieur de quiétude
    • Objet : ce par quoi le but est atteint

     

    L’Angoisse : Manifestation clinique d’un conflit intra-psychique.

    • Excès de tension = surcharge d’énergie qui ne peut pas se libérer = provocation de l’angoisse
    • Secondaire à l’utilisation de l’énergie

     

     2 théories Freudiennes :

      • Perte de représentation
      • Résultat d’un conflit entre le « ça et le surmoi », le « ça et le moi », ou le « surmoi et le moi ». C’est le Moi qui vis l’angoisse, comme un signal d’alarme émit par lui face à un désir incompatible

     

    • Fonction d’autoconservation

     

    L’agressivité : Origine pulsionnelle.

    • Pulsion de mort sur le « mauvais objet »
    • Peut être déplacée ou sublimée

     

    Les concepts en psychologie

     

    Source : Google image

    Le Normal et le Pathologique :

    • Le Normal : Juste milieu, la moyenne, sert de référence/ Fait capable de description de recensement statistique, idéal, principe positif d’appréciation. Terme confus, n’a pas de sens absolu (facteurs de variations de la norme : âge, société, époque, conception personnelle…)
    • Le Pathologique : Déviance par rapport à la moyenne, à la norme. Le normal n’est pas pathologique, possible pour un organe mais moins évident pour un être dans sa globalité. Ce qui est normal peut se différencier de la pathologie (un bossu n’est pas malade).

     

    Le corps : Miroir social

    • Schéma corporel : Représentation +/- consciente de son propre corps :
      • Position dans l’espace posture respective des divers segments, mouvements qu’il exécute, contact avec le monde environnant

    = Le corps réel, approche Médicale

    • Image corporelle : Identification :
      • L’image de notre corps se constitue par identification au corps de l’autre

    = Corps imaginaire, approche Psychologique et Psychanalytique

     

    La Parentalité : Ensemble de réaménagements psychiques et affectifs permettant à des adultes de devenir parents :

    • Savoir répondre aux besoins de leur enfant sur le plan corporel (soins nourriciers), affectif et psychique.
    • Identification du rôle du père et de la mère